Articles

Fermer Biblio critique

Fermer Ici et ailleurs

Fermer Metteurs en scène et interprètes de Corneille

Fermer Non, Corneille n'a pas écrit les oeuvres de Molière ! Nos adhérents réagissent

Fermer Quand on aime, on imite : pastiches et parodies de Corneille

Fermer Spectacles

Annuaire

Fermer Annuaire des membres

Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
Visites

 799446 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Rechercher sur le site



Annuaire des membres - BERREGARD Sandrine

Sandrine Berrégard

Née le 3 janvier 1971 à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) Agrégée de Lettres Modernes et docteur ès Lettres Maître de Conférences en littérature Française à l’Université de Strasbourg Habilitée à diriger les recherches Membre de l’Équipe d’Accueil 1337 Configurations littéraires et du Centre d’Étude des Littératures d’Ancien Régime de l’Université de Strasbourg Qualifiée aux fonctions de professeur dans les sections 9 et 18 du C.N.U.

CURRICULUM  VITAE

I. Cursus universitaire

. 29 novembre 2017 : soutenance de l’habilitation à diriger les recherches, garante B. Guion, Université de Strasbourg. Membres du jury : H. Baby (Université de Nice Sophia Antipolis), Gilles Declercq (Université Sorbonne Nouvelle Paris III), A. Génetiot (Université de Lorraine), B. Guion (Université de Strasbourg), J.-Ch. Monferran (Université de Strasbourg) et J.-P. Van Elslande (Université de Neuchâtel). Le dossier, intitulé Polygraphie et paratextes dans le théâtre français de l'âge baroque, comprend entre autres trois inédits : Pratiques de l'Argument dans le théâtre français des seizième et dix-septième siècles ; l’édition critique du Prince fugitif de Baro ; l’édition critique de l'Amarillis de Du Ryer.

. 21 juin 2001 : soutenance de la thèse de doctorat Tristan L’Hermite, « héritier » et « précurseur », réalisée sous la direction d’A. Viala, Université Sorbonne Nouvelle-Paris III. Membres du Jury : J. Serroy (Université Grenoble-Alpes), président, M.-M. Fragonard (Université Sorbonne Nouvelle-Paris III), P. Ronzeaud (Université d’Aix-Marseille) et A. Viala (Université Sorbonne Nouvelle-Paris III), directeur. Mention Très Honorable avec les félicitations du jury.

. 1995 : Agrégation de Lettres Modernes.

. 1994 : C.A.P.E.S. de Lettres Modernes.

II. Activités d’enseignement

. Depuis le 1er septembre 2012 : Maître de Conférences en littérature française à la Faculté des Lettres de l’Université de Strasbourg. - Enseignement de la littérature française (C.M. et T.D.) dans les trois années de la licence de Lettres ainsi que dans les deux années du Master - Master recherche en littératures française et comparée et M.E.E.F. : préparation aux épreuves orales (explication de texte et analyse d’image) et écrite (composition littéraire) du C.A.P.E.S. de Lettres Modernes. - Direction de plusieurs mémoires de Master 1 et 2 (Master recherche, M.E.E.F., Master C.L.E. Erasmus Mundus) ; participation régulière à des jurys de Master 1 et 2.

. 1998-2012 : Professeur agrégé à l’Université de Strasbourg. Enseignement de la littérature Française à la Faculté des Lettres et du théâtre en Arts du Spectacle (département rattaché à la Faculté des Arts depuis 2005).

2

. 1995-1998 : Professeur agrégé dans l’académie de Versailles.

III. Activités de recherches

A-     Ouvrages et recueils d’articles

Tristan L’Hermite, « héritier » et « précurseur ». Imitation et innovation dans la carrière de Tristan L’Hermite, Tübingen, Narr, « Biblio 17 », 2006, 480 p.

. Édition critique de La Clorinde dans Théâtre complet de Rotrou, t. 9, dirigé par G. Forestier, Paris, S.T.F.M., 2007, p. 239-423 + Rédaction de l’introduction générale du volume, p. 7-11.

. Édition critique de La Florimonde dans Théâtre complet de Rotrou, t. 10, Paris, S.T.F.M., 2010, p. 425-598.

. Édition critique de Panthée dans Théâtre complet de Hardy, t. 1, dirigé par Ch. Mazouer, Paris, Classiques Garnier, « Bibliothèque du théâtre français », 2012, p. 301-413.

. Édition critique de Mariamne dans Théâtre complet de Hardy, t. 2, dirigé par S. Berrégard, Paris, Classiques Garnier, « Bibliothèque du théâtre français », 2015 + Coordination de l’ensemble et rédaction de l’introduction générale. Contributions de S. Berrégard, F. Cavaillé, J.-M. Civardi, N. Courtès, C. Dumas et S. Blondet.

. Direction des Cahiers Tristan L’Hermite, n° 30 : Tristan et le théâtre de son temps (actes d’une journée d’étude), 2008, 88 p. Contributions de S. Berrégard, D. Dalla Valle, Fl. Orwat, A. Riffaud et J.-Y. Vialleton.

. Avec Véronique Adam, dir., Sur Le Page disgracié. Vingt-quatre études des Cahiers Tristan L’Hermite, Paris, Classiques Garnier, « Rencontres », 2013, 270 p.

. Le Page disgracié de Tristan L’Hermite, avec Claire Gracieux-Fourquet pour la partie grammaticale, Neuilly-sur-Seine, Atlande, « Clefs concours », 2013, 381 p.

. Co-direction (avec V. Adam) des Cahiers Tristan L’Hermite, n° 39 : Tristan et le regard 2017, 160 p. Contributions de V. Adam et S. Berrégard, M. Cartron, R. Crescenzo, C. Havelange, J. Laubner, Ch. Liaroutzos et F. Bauer, S. Mehrbrey, G. Menu et R. Romagnino.

. Édition critique d’Amarillis dans Théâtre complet de Du Ryer, t. 1, dirigé par H. Baby, Classiques Garnier, « Bibliothèque du théâtre français », 2018, p. 643-773.

À paraître :

. Participation au Dictionnaire du théâtre humaniste (1548-1620), dirigé par J.-Cl. Ternaux (Université d’Avignon et des pays de Vaucluse), à paraître aux Classiques Garnier. Entrées : Bauter, La Rodomontade, La Mort de Roger, Berthrand, Priam, Chrestien des Croix, Les Amantes ou la grande Pastorelle, Rosemonde ou la Vengeance, Du Hamel, Acoubar, Pageau, Bysathie, Monime. . Édition critique du Prince fugitif, à paraître aux Classiques Garnier, « Bibliothèque du XVIIe siècle », dans le tome 3 du Théâtre complet de Baro, dirigé par B. Louvat.

3

. Pratiques de l’Argument dans le théâtre français des seizième et dix-septième siècles, Classiques Garnier, « Lire le XVIIe siècle ». . Édition critique des Vendanges de Suresnes, à paraître aux Classiques Garnier, « Bibliothèque du théâtre français », dans le tome 2 du Théâtre complet de Du Ryer, dirigé par H. Baby.

En préparation :

. Édition critique de La Bourgeoise, ou la Promenade de Saint-Cloud de Rayssiguier, à paraître aux Classiques Garnier, « Bibliothèque du théâtre français », dans le tome 2 du Théâtre complet de Rayssiguier, dirigé par S. Berrégard. . Direction des deux tomes du Théâtre complet de Rayssiguier, à paraître aux Classiques Garnier, « Bibliothèque du théâtre français ». Contributions de S. Blondet, M. Douguet, C. Dumas, S. Macé, L. Mouraret-Maisonneuve, Fr. Poulet, J.-Y. Vialleton. . Direction des Cahiers Tristan L’Hermite n° 42, Tristan et le théâtre du seizième siècle, à paraître en novembre 2020. Contributions de S. Berrégard, C. Dumas, C. Fournial, S. Garnier, N. Hugot, L. Rescia et Z. Schweitzer.

B- Conférences

. 14 novembre 2001 : « Politique et religion : la position des libertins », Équipe d’Accueil 1337, Centre de recherches Littérature et Politique sous l’Ancien Régime, dirigé par F.X. Cuche, Université Marc Bloch-Strasbourg II.

. 12 novembre 2002 : « La renaissance de la comédie en France dans les années 1630 : des auteurs en quête de légitimité. Étude de quelques péritextes », Séminaire de Maîtrise de Lettres Modernes Poétiques de la comédie au XVIIe siècle, P. Thouvenin, Université Marc Bloch-Strasbourg II.

. 17 octobre 2006 : « Héros et héroïsme dans le théâtre de Corneille », Université du Temps Libre de Strasbourg.

. 26 janvier 2012 : « Figures du souverain dans les tragédies de Hardy Panthée et Mariamne », séminaire Discours politiques et représentations des origines du Moyen Âge à la Révolution française, dirigé par B. Guion (Centre d’Étude des Littératures d’Ancien Régime).

. 8 janvier 2014 : « L’alliance singulière des genres dans Le Page disgracié », conférence destinée aux candidats à l’Agrégation, Université François-Rabelais de Tours (à l’invitation de P. Pasquier).

. 27 janvier 2014 : « L’alliance singulière des genres dans Le Page disgracié », conférence destinée aux candidats à l’Agrégation, Université de Strasbourg (à l’invitation de B. Guion).

. 3 avril 2014 : « Tristan dramaturge et l’histoire », séminaire Littérature et histoire, dirigé par B. Guion (Centre d’Étude des Littératures d’Ancien Régime).

. 5 décembre 2018 : « Le Je dans Le Roman comique de Scarron », conférence destinée aux candidats à l’Agrégation, Université de Valenciennes (à l’invitation de C. Barbafieri).

4

. 14 mars 2019 : « Les lieux de mémoire dans le théâtre français des seizième et dix-septième siècles : l’exemple de quelques paratextes », séminaire Le Mémorable, dirigé par M. Ott (Centre d’Étude des Littératures d’Ancien Régime).

À venir :

. 26 novembre 2019 : « Tristan, un poète dans la Cité », séminaire de recherche Le Poète et la Cité, du XVIe siècle à nos jours, organisé par A. Préta de Beaufort et A. Génetiot, Université de Lorraine.

 

C- Articles et notices

1/ Sur Tristan L’Hermite

. « Tristan L’Hermite poète de l’amour est-il un précurseur des romantiques ? », Cahiers Tristan L’Hermite, n° 20, 1998, p. 52-62.

. « Le caractère autobiographique des Lettres mêlées », Cahiers Tristan L’Hermite, n° 21, 1999, p. 37-45.

. « Tristan ou l’image d’un poète mélancolique », Cahiers Tristan L’Hermite, n° 24, 2002, p. 15-29.

. « Avatars de la figure tristanienne dans l’histoire littéraire », Littérales, numéro spécial (actes de colloque), dir. J. Prévot, 2003, p. 325-342.

. « La folie du page ou le sage disgracié », Cahiers Tristan L’Hermite, n° 27, 2005, p. 9-26.

. « Tristan et la pastorale : de la Plainte de l’illustre pasteur à l’Amarillis », Cahiers Tristan L’Hermite, n° 28, 2006, p. 15-30.

. « La pratique de l’argument dans le théâtre de Tristan L’Hermite : de l’écriture dramatique à l’écriture narrative », Dix-septième Siècle, n° 232, 3-2006, p. 499-512.

. « Arguments des pièces et titres des chapitres dans Le Page disgracié », Cahiers Tristan L’Hermite, n° 29, 2007, p. 26-39.

. Le Page disgracié. Bibliographie critique sélective, L’Information littéraire, n° 3, 2007, p. 58-59.

. « Diversité et unité dans Le Page disgracié de Tristan L’Hermite », L’Information littéraire, n° 4, 2007, p. 14-18.

. « Le trentième anniversaire des Cahiers Tristan L’Hermite : bilan et perspectives », Cahiers Tristan L’Hermite, n° 31, 2009, p. 10-19.

. « Tristan galant ? », Littéraire. Pour Alain Viala, dir. M. Roussillon, S. Guyot, D. Glynn et M.-M. Fragonard, Artois Presses Université, « Études littéraires », 2018, p.

5

. « La guerre : un fil rouge dans l’itinéraire, personnel et littéraire, de Tristan », Cahiers Tristan L’Hermite, n° 40 : Minerve pensive. La réflexion sur la guerre au temps de Tristan L’Hermite, p. 53-63.

À   paraître     :

. « Tristan dramaturge et l’histoire », actes du séminaire Littérature et histoire, dir. B. Guion (Centre d’Étude des Littératures d’Ancien Régime). . « L’influence de l’Académie française sur les dernières productions de Tristan », à paraître en novembre 2019 dans les Cahiers Tristan L’Hermite, n° 41 : Tristan et l’Académie française (1648-1655) (actes de la journée d’études du 21 février 2019, Institut de France), dir. S. Tonolo.

À venir :

. « Tristan et Hardy : un héritage problématique », Cahiers Tristan L’Hermite n° 42 : Tristan et le théâtre du seizième siècle, à paraître en novembre 2020. . « Tristan L’Hermite au service de Monsieur : heurs et malheurs d’un poète aristocrate en quête de reconnaissance », actes du colloque Gaston d’Orléans et l’Antiquité (2-4 octobre 2019, Université de Reims-Champagne Ardenne), organisé par C. Bohnert et V. Wamphfler.

2/ Sur d  ’a  utres auteurs «     préclassiques     » 

. « Les animaux dans trois œuvres de Scarron : Le Roman comique, Dom Japhet d’Arménie et Jodelet ou le maître valet », Papers on french seventeenth century literature, n° 58, vol. XXX, 2003, p. 113-130.

. « Le spectacle de la mort et le problème des bienséances dans L’Hypocondriaque et l’Hercule mourant de Rotrou », Théâtre et espace mondain, les genres dramatiques sérieux (actes de colloque), dir. G. Conesa, Tübingen, Narr, « Biblio 17 », 2006, p. 193-206.

. « Les didascalies dans cinq pièces de Hardy : Didon se sacrifiant, Alphée ou la Justice d’Amour, La Force du sang, Lucrèce ou l’Adultère punie et Scédase ou l’Hospitalité violée », Papers on french seventeenth century literature, n° 60, 2004, p. 9-26.

. « La mixité des genres dramatiques dans le théâtre de Rotrou », Littératures classiques, n° 63 : Le Théâtre de Rotrou (actes de colloque), dir. P. Pasquier, 2007, p. 97-106.

. « Les didascalies dans le théâtre de Corneille », Dix-septième Siècle, n° 227, 2-2005, p. 227241.

. « La comédie dans les années 1630. Des auteurs en quête de légitimité », Studi Francesi, n° 151, janvier-avril 2007, p. 107-116.

. « Le débat entre Corneille et d’Aubignac au sujet des didascalies : de la théorie à la pratique », Revue d’Histoire du Théâtre, 2008-2, p. 113-126.

. « Espace scénique, espace dramatique, espace textuel. La présence du hors-scène dans les péritextes », La Scène et la coulisse dans le théâtre du XVIIe siècle en France (actes de colloque), dir. G. Forestier et L. Michel, Paris, P.U.P.S., « Theatrum mundi », 2011, p. 15-25.

6

. « Espace urbain et espace champêtre dans les comédies pastorales de Rotrou », La Ville en scène en France et en Europe (1552-1709) (actes de colloque), dir. J. Clarke, P. Pasquier et H. Phillips, Oxford-Bern-Berlin et al., P. Lang, « Medieval and Early Modern French Studies », 2011, p. 97-108.

. « L’argument de Clitandre : les enjeux d’une polygraphie », Pratique(s) de Corneille (actes de colloque), dir. M. Dufour-Maître, [Mont-Saint-Aignan], P.U.R.H., « Les Corneille », 2012, p. 409-425.

. « La figure de l’innocent persécuté dans le théâtre français des années 1630-1640 », Le Théâtre de l’Envie (1315-1640) (actes de colloque), dir. J.-Fr. Chevalier et J.-P. Bordier, Metz, Université Paul Verlaine-Metz, « Recherches en Littérature », 2010, p. 273-285.

« La circulation du sonnet dans Amarillis », L’Œuvre et ses miniatures. Les Objets autoréflexifs dans la littérature européenne, dir. L. Fraisse et É. Wessler, Paris, Classiques Garnier, « Littérature des XXe et XXIe siècles »,  p. 265-276.

. Présentation et annotation de l’Argument de l’Andromède de Corneille pour le site Idées du Théâtre, dir. M. Vuillermoz : http://www.idt.paris-sorbonne.fr/html/CorneilleAndromedeArgument.html

. Présentation et annotation de l’Examen de l’Andromède de Corneille pour le site Idées du Théâtre, dir. M. Vuillermoz : http://www.idt.paris-sorbonne.fr/html/CorneilleAndromedeExamen.html

À   paraître   :

. « Figures du souverain dans les tragédies de Hardy Panthée et Mariamne », séminaire Discours politiques et représentations des origines du Moyen Âge à la Révolution française, dir. B. Guion (Centre d’Étude des Littératures d’Ancien Régime).

3/ Sur des auteurs classiques

. « Le personnage du philosophe dans deux comédies du XVIIe siècle : Les Illustres fous de Beys et le Timon de Brécourt », Le Philosophe sur les planches (1680-1830) (actes de colloque), dir. P. Hartmann, Strasbourg, P.U.S., « Travaux du C.E.L.U.S. », 2003, p. 31-43.

. « Alceste et Timon. La misanthropie de la réalité sociale au mythe », Le Nouveau Moliériste, n° 8 : Le Misanthrope (actes d’une journée d’étude), dir. P. Thouvenin, 2007, p. 99-115.

. « L’Argument comme un lieu de réflexion théorique dans le théâtre français des XVIe et XVIIe siècle », L’Invention du théâtre moderne (actes de colloque), dir. J.-C. Garrot-Zambrana, Tours, Centre d’Études Supérieures de la Renaissance, « Regards croisés sur la scène européenne », 2017, p. 3-15.

4/ Sur l’histoire littéraire

. « L’exemple d’auteurs ‘préclassiques’ redécouverts en France à la fin du XIXe siècle : enjeux esthétiques et idéologiques », L’Histoire littéraire au seuil du XXIe siècle : controverses et consensus (actes de colloque), dir. L. Fraisse, Paris, P.U.F., 2005, p. 111-125.

7

. « Corneille entre classiques et romantiques. Contradictions et conciliations dans la critique de la fin du XIXe siècle », Corneille des romantiques (actes de colloque), dir. M. DufourMaître, [Mont-Saint-Aignan], P.U.R.H., 2006, p. 245-260.

. « La réception des comédies pastorales de Rotrou », Rotrou (actes d’une journée d’étude), dir. A. Moreau, Musée d’Art et d’Histoire Marcel Dessal de Dreux, 2010.

. « Les comédies pastorales de Rotrou et l’histoire de leur réception », Revue d’Histoire Littéraire de la France, mars 2013, n° 1, p. 45-54.

5/ Sur un autre sujet

. « Le mysticisme dans l’œuvre d’Augiéras », Europe 2006, n° 931, p. 252-266.

D- Comptes rendus de lectures

. Le Plaisir du spectateur de théâtre de Fl. Naugrette dans Théâtre(s) en Bretagne, 2004, p. 130. 

. Images fanées et matières vives. Cinq études sur la poésie Louis XIII de V. Adam dans Papers on french seventeenth century literature, 2004, p. 259-261. 

. Les Marguerites françoises de François Desrue (édition d’O. Stiker-Metral) dans Papers on french seventeenth century literature, 2004, p. 308-309.   

. L’Animal au XVIIe siècle, dir. Ch. Mazouer, dans Papers on french seventeenth century literature, 2004, p. 293-294.  

. Histoire de la littérature française du XVIIe siècle de D. Moncond’huy dans Cahiers Tristan L’Hermite, n° 28, 2006, p. 100. 

. Le Théâtre français de l’âge classique, t. 1 Le Premier XVIIe siècle de Ch. Mazouer dans Cahiers Tristan L’Hermite, n° 30, 2008, p. 79-84. 

. Théâtre complet de Scarron, éd. J. Carson, dans Revue d’Histoire Littéraire de la France.

. Le Rendez-vous des Tuileries, ou le Coquet trompé de Baron, éd. J.-M. Hostiou dans Revue d’Histoire Littéraire de la France.

. Héros ou personnages ? Le personnel du théâtre de Pierre Corneille, dir. M. Dufour-Maître, dans Revue d’Histoire Littéraire de la France.

. Théâtre complet de Th. Corneille, t. 3, éd. W. Brooks, dans Revue d’Histoire Littéraire de la France.

À paraître :

. Théâtre complet de Th. Corneille, t. 5, dir Chr. Gossip, pour la Revue d’Histoire Littéraire de la France.

E- Bibliographie

 

. Depuis 2007, en collaboration avec J.-P. Chauveau et, depuis 2015, sous mon seul nom : bibliographie annuelle des Cahiers Tristan L’Hermite.

IV. Responsabilités collectives

. Depuis 2006 : secrétaire de l’Association des Amis de Tristan L’Hermite, dirigée par A. Génetiot.

. Membre du comité de lecture des Cahiers Tristan L’Hermite.

. Depuis 2006 : trésorière du Mouvement Corneille-Centre International Pierre Corneille, dirigé par M. Dufour-Maître puis L. Picciola.

. 2012-2018 : responsable des étudiants étrangers (Erasmus et assimilés) à la Faculté des Lettres de l’Université de Strasbourg (évaluation des dossiers de candidature, accueil et suivi pédagogique, accompagnement des étudiants dans leurs démarches administratives, relations avec les correspondants des universités-partenaires).

. 2018- : responsable de la Licence de Lettres Modernes à la Faculté des Lettres de l’Université de Strasbourg.

 

 


Date de création : 26/08/2006 @ 14:56
Dernière modification : 02/09/2019 @ 19:26
Catégorie : Annuaire des membres
Page lue 2634 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Skins Papinou © 2007 - Licence Creative Commons

Webmaster : Olivier Armand
^ Haut ^